Faire corps

La Terrasse espace d’art de Nanterre | Du 4 mai au 15 septembre 2024

Les expositions de la saison sondent nos manières de vivre ensemble, depuis nos rencontres et nos oppositions, nos associations hétérogènes et nos interdépendances.

La saison 2023-2024 réunit plusieurs postures du corps :

Le corps en mouvement de nos mobilités quotidiennes ou subies et le corps en mouvement de la contestation.
Le corps performant du dépassement de soi ou des injonctions sociales.
Le corps héroïque, prolongement rêvé de soi-même.
Le corps invisibilisé et marginalisé des plus précaires ou des plus fragiles.
Le corps en fête, siège de nos passions pour le jeu, la danse, la parade.
Le corps support du soin, de la bienveillance, de l’attachement aux autres.

Faire corps, pour résister, épouser, accueillir, être ensemble : une expression qui colle à nos intentions et qui donne le titre à cette saison 2023-2024.

Cette saison sera rythmée par trois expositions et deux restitutions marquant une nouvelle fois l’ancrage territorial de La Terrasse. Artistes, habitants, chercheurs, étudiants, acteurs et actrices du champ social et du service public : La Terrasse réunit un écosystème culturel éclectique pour faire avec, faire ensemble et faire savoir.
Enfin, comme la saison passée, La Terrasse s’entoure de deux complices. Cette année, ce sera l’artiste et performeuse Marianne Villière, le philosophe et essayiste Patrick Viveret. A leurs côtés, La Terrasse proposera des rendez-vous publics, échos aux expositions et à ce que nous dit Nanterre, ville-monde et terre des Jeux.

En savoir plus sur La Terrasse espace d’art de Nanterre

Programmation 

•  Le Génie des lieux #4 |  Samedi 15 juin au mercredi 24 juillet 

Pour son 4eme épisode, l’exposition porte une attention à la relation entre les habitants, l’art et le sport, sujet au cœur de l’Olympiade culturelle. Les Dieux de l’Olympe reviennent sur Terre, au milieu des Hommes, et ensemble imaginent ce que pourrait donner le mariage de la performance artistique et des disciplines olympiques. Cette folle aventure a été portée à Nanterre durant près de deux ans par la cie XTNT. Celle-ci a essaimé ateliers et spectacles dans tous les quartiers, en y associant à chaque Dieu « convoqué », clubs sportifs, clubs séniors, écoles, centres de loisirs ou IME.

•  Pique Olympe Malachi Farrell | Samedi 4 mai au dimanche 15 septembre

La Terrasse invite l’artiste irlandais Malachi Farrell à produire une œuvre inédite en écho au contexte olympique. Malachi Farrell réalise des installations électroniques qui questionnent, par des objets ou pantomimes animés, les formes de violence physique ou psychologique présentent dans nos sociétés.

En savoir plus
© Line Francillon

•  La Marche comme démarche | Samedi 18 mai
 Evelyne Simonin, Marianne Villière, la compagnie Sauf le Dimanche 

La Marche comme démarche est un atelier de pratique mis en place avec trois artistes ou collectifs d’artistes, et un spécialiste en urbanisme, en paysage ou en sociologie. Après un échange sur leur pratique respective, ils invitent les participants à une marche exploratoire sur un territoire de proximité. En quête de points de vue, d’indices collectés, d’un regard oblique sur un paysage en profonde mutation, chaque participant se « situe » dans l’environnement et construit sa propre traversée. 

En savoir plus

•  Nuit Blanche Métropolitaine : Vidéo-mapping 2024 | Samedi 1er juin
Commande artistique 2024-2026 – à partir du 15 juin

Pour la Nuit Blanche métropolitaine et dans le cadre du festival Parade(s) à Nanterre, un vidéo-mapping axé autour d’expérimentations graphiques connectées au thème du sport et des mobilités. Pour la période 2024-2026 et comme héritage de cette séquence olympique, une fresque monumentale confiée à un artiste contemporain retenu par un jury d’habitants sur proposition de La Terrasse.

  Passage de la flamme Olympique | Mercredi 24 juillet  
Compagnie Les Grandes Personnes 

La cie Les Grandes Personnes réalisent des marionnettes géantes qu’elle produit pour des spectacles de rue ou dans le cadre d’ateliers de création collective. Elle mêle les esthétiques populaires et savantes, rurales et urbaines, anciennes et modernes, artisanales et artistiques. 

En savoir plus