Exposition

Pique Olympe

Exposition monographique de l’artiste Malachi Farrell dans la Vitrine de La Terrasse

Du au La Terrasse espace d’art de Nanterre

Pique olympe se présente comme un théâtre burlesque. L’installation met en scène, en mode « tuning », deux fauteuils handisport et un podium de breakdance.

Par un jeu synchrone d’une extrême précision, les machines-objets s’emballent et s‘animent à intervalles réguliers sur un répertoire de musiques populaires, électroniques et classiques.

En savoir plus sur La Terrasse espace d’art de Nanterre

Ici, pas de personnages pour représenter les situations. L’athlète paralympique est incarné par son fauteuil : crachant fumée et se cabrant comme un cheval indompté, il vire dragster et reprend l’esprit tape-à-l’œil des Mods anglais des années 1950. Quant au breakdancer, ce sont trois paires de jambes mécaniques, pantalons tissu wax africain, chino ample et jean baggy qui en exécutent les gestes, tournoyant à l’envie comme un ballet fantôme.

Chez Malachi Farrell, la machine « anthropisée » est un rêve d’émancipation. Elle libère les corps de leur gangue respective : celle de l’immobilité du corps empêché par le handicap et celle de la stigmatisation, cette étiquette de sous-culture longtemps collée sur les danses urbaines.

Fidèle à sa manière d’observer la société, entre parodie et expérience politique, Malachi Farrell imagine une installation robotique comme un hommage à la marge, à ces pratiques sportives sous-estimées, parents pauvres du spectacle olympique.

© Line Francillon

Nos évènements